Publié le 21 avril 2021 Mis à jour le 23 juin 2021
le 22 juin 2021

Jean-Paul Martins, responsable d’équipe chargé de la gestion du stock alimentaire dans un Lycée Professionnel, et ancien étudiant de la Capacité en Droit a répondu à nos questions.


Quel est votre cursus ?

Je viens de la restauration traditionnelle, niveau CAP/BEP obtenus au milieu des années 90.

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur votre cursus ?

Cette formation m'a permis de rencontrer divers profils d'étudiants qui avaient tous un projet différent : reprendre des études, monter une agence immobilière, partir à l'étranger, continuer sur une licence professionnelle.


Pourquoi avoir choisi ce métier ?

C’est un poste qui demande de la patience, de l’initiative et de l’adaptabilité. Il nécessite de savoir réagir aux différentes situations qui se présentent et de trouver les solutions les plus adaptées.

En quoi consiste votre travail ?

Je suis en charge des personnels techniques, des bâtiments et de la gestion/achat des stock alimentaires. Je m’assure de pouvoir accueillir les élèves, les personnels et le corps enseignant dans des conditions de sécurité et d’hygiène optimales, tout en assurant le stock nécessaire. Je dois tenir compte de la saisonnalité des circuits-courts et des produits de région, pour offrir une pension complète aux élèves internes et demi-pensionnaires.

À quoi ressemble une journée type ?

J’arrive le premier pour enlever les alarmes, faire un tour avant que mes personnels n’arrivent. L’activité commence entre 6h30/7h00, je prends en compte les absences pour prioriser les secteurs et organiser la journée pour accueillir dans les meilleures conditions. J’assiste les cuisiniers dans leurs sorties pour m’assurer du repas de midi. Je pallie les absences si besoin, quelque soit le secteur ou la spécialité, je fais en sorte de m’assurer que le bâtiment peut accueillir les élèves et tout le personnel enseignant et administratif.


Quelles compétences avez-vous acquises pendant votre cursus ?

La réactivité et savoir s’adapter au quotidien à des situations toujours différentes dans un seul but « accueillir les élèves et les personnels ».
La formation en cours du soir était plus un défi qu’un réel apport dans mon activité actuelle, même si la gestion du personnel demande quelques connaissances en droit. Je devais bénéficier d’un congé professionnel de formation  (CPF) pour une formation (niveau BAC+2),  la Capacité en droit m’a donnée le niveau baccalauréat indispensable pour l'exercice de mon métier. Pour les compétences, mon projet professionnel n'a pas abouti, mais ces 2 années m'ont permis de me surpasser, de me donner confiance en moi et en mes capacités à reprendre des études, suivre un cursus et la volonté d'aller au bout. Je ne perds pas espoir de me servir de toutes ces connaissances et de cette compétence dans un futur proche.

Cette formation m'a aussi permis d'acquérir des connaissances dans chacune des matières étudiées que ce soit en fiscalité pour les barèmes d'imposition, en droit pénal en droit des affaires, en droit public .. C'était très intéressant (dur !!) mais ô combien enrichissant.

Quels sont les savoir-être et savoir-faire nécessaires à l'exercice de votre métier ?

Les « savoir être » nécessaires à mon activité sont la politesse, l’humilité, la discrétion, le respect des autres. Pour les « savoir-faire » il faut vouloir aider, intervenir et être dans la solution. Il est nécessaire de toujours être force de propositions et toujours dans l’action pour apprendre et résoudre. Il est indispensable d'être autonome et réactif.


Quels conseils donneriez-vous à des futur.es étudiant.es ?

De la persévérance !  Ce n’est pas facile (surtout à mon âge) d' apprendre, de bachoter  mais quand on travaille et qu'on s'accroche, on y arrive !

Quel est votre salaire ?

Je suis fonctionnaire territorial, mon salaire annuel s’élève à 26000 K€.


 

Informations pratiques

Date(s)

le 22 juin 2021